top of page
2024_La coquille vide 2_(Détail).jpg

Cette série fait suite à l’âge de pierre et à la l'eau-forte. Le chaos social dans lequel nous nous frottons chaque jour me fait penser aux pierres de la rivière. Une petite ligne… dessinée, grattée, un fil d’ariane qui circule au milieu de nos pensées. Difficile de fixer les choses, alors même que l’œuvre est le miroir de nos expressions du moment.

ENCRE(S) PAR ERIC DABANCOURT